Je souffre !!

Publié le

Il y a des journées où on ferait mieux de rester couché(e)s. Et d' autres, où on a pas le choix. Comme aujourd' hui. J' avais envie de repasser ma banette de linge devant un film cet après-midi. Elle est tellement pleine que si elle n' est pas en appui contre un mur, tout le linge se casse la gueule. Ce soir, j' étais invitée, je devais aller manger une bonne fondue bourguignonne, et j' adore ça.  Aujourd' hui je suis restée couchée, parce que je n' avais pas le choix. J' avais de ces douleurs qui vons rendent dingue. Comme un bon mal de dent par exemple. Mais rien à voir puisque c' est mon ovaire droit qui m' a joué un mauvais tour. 

 

 

Je souffre !!

Comme je me sentais un peu mieux allongée, j' ai passé la journée dans mon lit. Et puisque je suis assez dépendante de mon ordinateur, j' ai tenté un lever pour faire un tour sur le net (environ 10 minutes); ensuite j' ai été laver mon visage et appliquer une crème toute douce, mais après si peu d' efforts : me voilà complètement K.O, pliée en deux, à avancer comme un condamné au bagne jusque dans mon bon lit si douillet, si réconfortant.

Je n' ai pas mangé non plus, je suis une grosse crevarde, une goinfre finie, mais aujourd' hui, rien. Pas faim. Et ça, ça prouve que je ne mens pas, que je suis vraiment mal. Parfois ça m' arrive de jouer le jeu. Je fais ma malade pour me la couler douce, mais mon mec est pas débile : il a vite compris que si je mange, c' est qu' en fait, ça va

Finalement, on est plus invité ce soir. Bah non la carte bleue n' étant pas passée, notre hôte a annulé. Tant mieux. Il nous aurait peut-être pas cru si on avait prétexté notre absence par un "Elle est malade elle reste couchée". Ca vous arrive aussi, de douter quand quelqu' un que vous invitez vous dit finalement qu' il est malade et que la soirée tombe à l' eau ? 

 

Je souffre !!

J' aurai presque oublié de préciser que quand je souffre : je suis conne. Mais réellement. Pour des trucs comme le rhume, non, mais quand j' ai vraiment mal c'est un film d' horreur. Je supporte pas grand chose, j' ai pas de patience. Bien sur je ne suis pas mauvaise avec mes filles, loin de là, mais mon mec, lui, il trinque méchemment.  Moins je le vois, mieux je me sens. Moins il me parle, moins je l' agresse. Enfin, pensez pas que je me jette sur lui poings serrés.

Le pauvre, il subit; mais comme il aime faire comme si j' allais très bien, ça m' énerve. Une douleur qui vous déglingue et un mec, c'est juste pas compatible. Heuresement, à 20 heures, je me suis levée, je me suis posée dans mon fauteuil devant l' ordi : ça allait un peu mieux. J' ai fumé un peu pour me détendre et j' ai pas mal rigolé sur facebook.

 

 

Je souffre !!

 

Ho bah oui, je m' en veux c' est normal. Quand ça va mieux je repense à la garce que j' ai été, et finalement je me dis que j' évacue peut-être tout ce que j' encaisse depuis un moment, et tout sort quand je ne contrôle plus mon corps. Et puis je suis malade, alors ça excuse un peu le truc je crois.

Et comme ça va encore un peu mieux, et que la faim commence à se faire sentir, je vais même lui demander de  me réchauffer une part de crêpes au saumon qu' il a si gentillement préparé.

 

Je souffre !!
Je souffre !!

Publié dans Humeurs

Commenter cet article